1

Sujet : PWC Dissentis - août 2017

2017 ayant été une année capricieuse au niveau vol libre (en ce qui me concerne ... mais Lolo n'aura sans doute pas le même sentiment !), j'avais queuté à peu près toutes les inscriptions aux compètes, excepté, cas improbable de désistements compulsifs des vrais pro, les manches de coupe du monde. C'est par ce biais inespéré que j'avais débuté il y a deux ans au Brésil avec un plaisir de vol inversement proportionnel à mes résultats.
Mais les résultats, en PWC, on s'en fout (quand je dis on, je parle pas de Max, vous l'aurez compris !). Je serai jamais champion du monde, donc à quoi bon tortiller du cul !
On est là, c'est déjà pas rien (et en soi, c'est déjà une petite victoire, pas bien difficile à remporter ... un jour, je vous expliquerai !) et on est là pour admirer !

Admirer le paysage, d'abord, toujours magnifique quelque soit le pays qui vous accueille, admirer cette improbable machine suspendue dans le vide qui tourne sur elle-même, constituée d'un véritable essaim de parapentistes attendant le start avec une excitation perceptible et qui donnerait presque le tournis à force de regarder son bout d'aile intérieure, admirer le talent (qui a dit inconscience ?...) des pilotes qui bouclent une manche en deux heures alors qu'à la première transition, si vous les suivez bêtement, vous vous retrouvez les pieds dans les arbres à exploiter la moindre petite bulle qui vous autoriserait à les poursuivre, loin derrière, avec une incompréhension curieuse et admirative !

C'est pourquoi en ce mois d'août, lorsqu'on m'a proposé une place à Dissentis, sous prétexte que certains champions du monde préféraient conter fleurette dans les verts pâturages qu'ils ignorent habituellement du haut de leur inavouable instinct ... de chasseur de thermique, et bien tout comme eux, j'ai sauté dessus (enfin, moi, c'était sur cette place !).
J'y allais en touriste (ce qui n'a rien d'inhabituel), mais affuté comme un lion de mer s’essayant au 110m haie avec un mental de sauterelle qui rêve de pouvoir sauter par dessus cette satanée barrière !!!
Au milieu d'une semaine plus qu'humide, le lundi nous offrira une seule (ça volera le samedi ... mais nous étions déjà partis !) et magnifique manche de plus de 100 km dont je fus bien incapable d'honorer l'ambition puisque je pose à peu près au tiers. Ça n'est néanmoins pas le plus honteux de mes exploits car une belle branche face au vent nous proposait un joli rodéo à flanc de montagne, accéléré à fond face au vent en absorbant les bulles thermiques et en slalomant entre les paravalanches ...
Autant dire que cette manche était au-delà de mon niveau, autant technique que mental, et j'ai bien vite abdiqué pour me mettre confortablement en sécurité en milieu de vallée, avec quelques autres camarades qui partageaient mon idiote ambition de ne pas attenter à ma vie !!!
Les meilleurs (dont des pilotes de X-Alps) admettront le lendemain la difficulté de la tâche et les limites de l'exercice, mais aucun n'aurait abandonné face à ce défi, réaliste puisqu'une bonne partie de la grappe franchira aisément (ou pas) cet obstacle.
C'est cela, une grappe de coupe du monde, et je n'ai assurément pas le niveau pour en faire partie (en tout cas, pas cette année) !

Néanmoins, j'ai pu, après une extraction du déco tonique (voir plus), ressortir avec un plaisir presque oublié mon appareil photo pour illustrer ce début de manche. Ça n'était pas dans la sérénité la plus totale qui m'accompagne habituellement, mais rien que de l'avoir fait redonne le plaisir de voler.

D'autant plus que Dissentis, c'est vraiment une autre dimension, et rien que ça, ça valait le déplacement !!!

https://goo.gl/photos/x7rXYP2g9kuL7m7s7   (pour une fois, très peu de parapente, et si vous voulez les commentaires, cliquer sur les photos !)


Et du coup, comme on ne change pas une équipe qui ... n'a aucune chance de gagner, pourquoi pas pousser à fond la machine à plaisir !

Donc vendredi soir, direction ... samba et caïpirina !!! elle est pas belle la vie, même quand on vole comme une enclume ?   big_smile

Dernière modification par Le bandit démasqué ! (30-08-2017 22:20:00)

On m'appelle Hoover ... comme les aspirateurs !

2

Re : PWC Dissentis - août 2017

Je serai sans doute le seul a répondre sur le forum alors je vais  m en servir un vrai.... Chapeau l artiste,  il faudra t empailler en mémoire de ces sublimes reportages photos que tu nous auras fait partager... Et qui contribuent a nous donner envie d essayer de battre des ailes comme les grands...

3

Re : PWC Dissentis - août 2017

Si je connaissais le nom du c.... Qui a choisi le mot de passe demandé piur valider un message sur cette saloperie de forum je lui peterais la gueule. 75 tentatives avant de trouver la bonne orthographe et casse. ..

4

Re : PWC Dissentis - août 2017

Arf il va falloir que je t'évite sur les décos alors, car je crois bien que c'était moi ! Initialement c'était plutôt pour empêcher les inscriptions de nouveaux utilisateurs russes a la con qui postent de la merde sur le forum (et donc génèrent du travail inutile pour les modos), ca ne devait pas empêcher les utilisateurs actuels de pouvoir poster un message. J'essaie de regarder ca. C'était une copie du système utilisé au markstein, mais c'est sur que le deco du Treh c'est plus facile à orthographier. Si tu as une idée du genre de question qu'on pourrait poser pour empêcher les hackers de venir nous faire chier sans impacter les vrais parapentistes, je suis preneur par ailleurs.

Balbuzzard : t'inkiete pas c'est pas trop fort !

5

Re : PWC Dissentis - août 2017

Bon j'ai supprimé la question sur croix meyrin (impossible de trouver une reference a ce truc) et remplacé par le nom du village au pied du poupet (qui lui peut être orthographié correctement car il existe). Pour l'instant ca devra faire.

Balbuzzard : t'inkiete pas c'est pas trop fort !